Marche au pas : interview d’alexoualexou (compositeur)

Bonsoir ! Voici l’interview de alexoualexou, nouveau venu dans le cercle des artistes VoxWave ! Et à la fin en bonus, une nouvelle image exclusive liée à Marche au pas !


Bonjour Alexou ! Et merci de nous accorder ton temps pour répondre à nos questions aujourd’hui. Nouvel artiste de l’équipe étendue autour d’ALYS, pourrais-tu te présenter en quelques lignes afin que le public puissent te connaitre un peu mieux, ou te découvrir ?

Bonjour et merci à toi pour m’avoir sollicité ! Je me présente, je suis alexoualexou, je suis compositeur sur ordinateur autodidacte depuis un peu plus de 20 ans. J’ai grandi avec des musiques de jeux vidéo (l’époque Amiga début 90, les consoles depuis la Super Nintendo) et d’anime (l’époque du Club Dorothée), tout en m’ouvrant à divers styles musicaux. Dans la vie de tous les jours, je travaille dans l’informatique.

Tu es familier des chanteurs virtuels, depuis combien de temps travailles-tu avec eux ? Qu’est ce qui t’as poussé à les utiliser ? Possèdent-ils quelque chose qu’une personne n’a pas ?

J’ai connu le logiciel Vocaloid en 2011 après avoir fait quelques recherches et en demandant des renseignements sur le forum VocaloidFR. J’ai trouvé le concept très intéressant dans le sens où cela m’a donné l’opportunité de m’essayer à l’écriture de chansons.

C’est ainsi que j’ai fait l’acquisition de Prima (mi-2011) puis d’Avanna (2013) et Maika (2014) par la suite.

Aujourd’hui j’ai composé et écrit entre 15 et 20 chansons et j’ai également participé au concours Maika Contest.

Leur « musicalité » est particulière, je trouve que ça leur donne un charme assez spécial. D’un point de vue créatif, je pense qu’il serait très intéressant d’exploiter leurs réglages et d’éventuellement les faire chanter avec des chanteurs réels. Ce type de possibilités représente pour moi de nombreuses pistes créatives à explorer.

Tu as composé la musique de Marche au pas, avant que Lightning ne te rejoigne à la guitare. Lachesis avait alors déjà réalisé les paroles. Qu’est ce qui t’as décidé dans cette collaboration ? Quel(s) souvenir(s) en retiens-tu ?

Lachesis est « venue me chercher » en me proposant de collaborer une nouvelle fois avec elle pour ce projet (nb : ma première collaboration avec elle étant Lacerated Flowers). J’avais eu de bons souvenirs de cette collaboration car elle nous poussait tous les deux à nos retranchements pour obtenir un compromis musical que l’on s’est approprié ensemble.

C’est donc, après avoir lu le texte et compris la manière dont elle entendait le morceau que je me suis lancé dans la composition de Marche Au Pas. Je voyais cela comme une nouvelle aventure dans laquelle il y a certes une part d’inconnu, tout en travaillant avec des personnes que je connaissais déjà. J’étais quand même rassuré quelque part (lol) quand j’ai eu son approbation au premier essai !

Plus tard, après avoir pris du recul, Caroline B. m’a suggéré qu’ajouter des parties guitare enregistrées amplifierait l’émotion apportée par la chanson. J’ai ainsi fait la connaissance de Lightning avec qui la collaboration était très enrichissante, en apportant sa touche, et faisant part de son avis. Le tout en expliquant ouvertement les choix de chacun. Tout s’est enchaîné très vite et nous avons pu rapidement intégrer sa partie dans la chanson. C’était la première fois pour moi de collaborer de cette manière (habituellement je produis tout moi-même), et j’ai vraiment apprécié travailler avec lui.

Finalement faire partie de ce projet est pour moi une expérience enrichissante et je suis heureux qu’il y ait une telle synergie au sein de l’équipe.

Est ce que le thème abordé dans Marche au pas a une signification particulière pour toi ?

Le thème ne résonne pas en moi directement, cependant j’aspire globalement à plus de tolérance dans la société et je pense que toute personne peut avoir sa place indépendamment de son identité ou apparence. Même si je n’ai pas vécu un harcèlement aussi fort qu’écrit lors de ma scolarité, j’avais à cette époque du mal à y trouver ma place.

2 - alexinterview facebook

Ton style de musique habituel est plutôt aérien. Dans Marche au pas pourtant, l’ambiance générale est assez pesante. Comment as-tu réussi ce contraste? As-tu fait des choix musicaux particuliers ?

Paradoxalement j’ai délibérément pris du recul par rapport à la thématique abordée par « Marche Au Pas ».

Pour moi il était important de comprendre le « poids » porté par le texte et je m’étais employé à accompagner et porter son émotion.

Il est vrai que mon style habituel est dit « aérien » dans le sens où je porte à ma façon une attention sur l’ambiance et la mélodie. J’ai voulu donc m’ouvrir musicalement en puisant sur certaines inspirations.

Pour accomplir la composition de « Marche Au Pas » j’ai suivi les lignes directrices de Lachesis qui souhaitait une évolution graduée de la musique.

A ce moment-là je pensais à des sonorités assez diverses inspirées d’artistes tels que Björk, 30 Seconds to Mars, Linkin Park… et j’ai pu créer des parties que je trouve oppressantes.

Le déroulement de la chanson faisant que, j’ai fait le lien avec ce que j’aime faire (refrains mélodiques et longues notes atmosphériques), ce qui a permis un tel résultat.

A propos de tes compositions, quels outils et matériel utilises-tu ? Des outils purement informatiques ou également des instruments concrets ?

J’utilise des outils purement informatiques pour créer mes compositions.

J’ai appris à créer de la musique en bricolant et trifouillant des logiciels de type « soundtracker » (ProTracker, OctaMed) sur Amiga dans les années 90. C’était une révolution à l’époque, les musiques des jeux vidéo de l’époque contrastait avec ce qui existait à ce moment.

Le principe étant d’avoir des échantillons sonores de divers instruments (samples) que l’on fait jouer de manière plus ou moins haute sur une sorte de partition verticale sur laquelle on pouvait avoir 4 pistes.

Cela étant, ça a permis à l’époque de démocratiser la création musicale sur ordinateur (il y avait aussi l’Atari ST et l’utilisation du MIDI avec Cubase mais je n’avais pas le matériel).

Concrètement, j’entre au clavier d’ordinateur les notes une par une de différents samples pour en faire quelque chose.

La puissance des machines évoluant sur PC, je pouvais intégrer sur le même type de logiciel plus d’instruments et plus de pistes simultanées.

Aujourd’hui j’utilise le logiciel Renoise 3.0 qui est toujours un « tracker » (PC/MAC/Linux) sur un Macbook Pro 2011 avec une série de banques d’instruments virtuels (VST) tels que certains de Native Instruments (Komplete Elements), IK Multimedia (Sampletank 2), et pas mal d’autres en freeware (kvraudio.com détient une très grande liste de VST à essayer!)

L’avantage de ce genre de logiciels est qu’il n’est pas obligatoire d’avoir une carte son spéciale MAO. Toutefois j’utilise depuis peu une Presonus Firestudio Mobile pour essayer de faire des prises de son avec un micro. J’ai également un clavier maître (un synthé qui ne produit pas de son, qui commande les VST) pour les recherches de mélodie. N’hésitez pas à revenir vers moi si voulez en savoir plus. 😉

Souhaiterais-tu composer à nouveau pour des chanteurs virtuels, et en particulier ALYS ? Souhaites-tu aborder un thème ou une ambiance en particulier ?

C’est avec un grand oui que je te réponds ! Je prépare un album regroupant une dizaine de chansons que j’ai créé avec Prima et Avanna (et d’autres projets en chantier), et l’expérience vécue avec ALYS me pousse à vouloir continuer de travailler avec elle.

Je n’ai pas encore de thème particulier à aborder, mais lorsque cela arrivera, je soumettrai mes idées à Voxwave, qui sont très ouverts d’esprit à ce sujet (d’ailleurs il ne faut pas hésiter à les embêter !)

PS : un grand merci à toute l’équipe !

 


Un grand merci à toi pour nous avoir accorder toutes ces réponses !
N’oubliez pas que vous pouvez retrouver Alexoualexou sur les réseaux si vous souhaitez la contacter ou suivre son travail :
Marche au pas arrive bientôt ! 😉
Alexoualexou fait partie des artistes qui travaillent sur les contenus d’ALYS (et souvent sur plusieurs mois), pensez à soutenir leur dur travail en allant Tiper !
Merci beaucoup !
Marche au pas : interview d’alexoualexou (compositeur)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s