Journée française de l’animation : rétrospective !

Le 28 octobre 1892, dans les sous-sols du 10 boulevard Montmartre de Paris, le musée Grévin et un inventeur du nom d’Émile Reynaud marquent l’histoire : ils diffusent les « Pantomimes lumineuses » et donnent naissance au cinéma d’animation.

Pauvre_Pierrot_animationExtrait de « Pauvre Pierrot » d’Émile Reynaud

Les tous premiers films d’animation étaient peints directement sur la pellicule et ne duraient qu’entre une minute trente et cinq minutes. Plus tard, en 1906, c’est un américain appelé James Stuart Blackton qui filmera Humorous phases of funny faces (Phases amusantes de figures rigolotes), une animation réalisée grâce à des dessins à la craie sur tableau noir. C’est sa technique (qui consiste à filmer le mouvement dessiné sur un support, détail par détail, plutôt qu’à l’inscrire directement sur le film) qui sera celle adoptée par le grand public. Elle est utilisée encore aujourd’hui par les animateurs dits « traditionnels » et est surnommée le « mouvement américain » !

Depuis lors, l’animation n’a cessé de changer, d’évoluer, de s’enrichir du talent et des idées de milliers d’artistes à travers le monde. Cet art est célébré toute cette semaine pour la Semaine internationale de l’Animation et ce 28 octobre est bien entendu réservé à la France !

De grands artistes français ont marqué le monde du cinéma d’animation et vous en connaissez sûrement quelques uns : Paul Grimault (Le Roi et l’Oiseau) qui a fondé le studio Les Gémeaux (qui à l’époque se refusait à adopter l’homogénéité du style Disney et laissait plus de liberté aux créateurs) ou encore René Laloux et sa Planète sauvage (premier film français à recevoir une palme à Cannes) !
Plus récemment, Kirikou et la Sorcière, Persepolis ou encore La Prophétie des grenouilles ont su démontrer que nos contrées regorgent toujours autant de talent et d’imagination.

Hajime_Ni_Teaser_Tatsu_ALYS

Extrait d’Hajime Ni par Tatsuki

Aussi bien pour l’animation 2D que pour l’animation 3D ! La technique d’animation 3D trouve sa source non pas en France mais aux États-Unis. Déjà dans les années 1940 et 1950, un homme appelé John Whitney posait les bases d’une technique qui atteindra son âge d’or dans les années 1990.
L’imagerie générée par ordinateur a en premier lieu eu une utilité médicale et les artistes se sont emparés de ces outils pour laisser pleinement parler leur créativité. D’abord, ils ont produits de simples formes géométriques en mouvement, des formes qu’ils ont ensuite affinées pour créer des mondes plus vrais que nature. De la petite sphère irréelle qui faisait un tour d’écran au Gollum de Peter Jackson dans le Seigneur des Anneaux produit grâce à la motion capture (une technique consistant à capturer les moindres mouvements et émotions d’un acteur réel pour ensuite faire un rendu 3D), il n’y a eu qu’un demi siècle… et ce n’est pas grand chose !

Animation de « Dans mon monde » réalisée par Morgane a.k.a. Elnawenn

Si aujourd’hui certains considère que l’animation 3D n’est qu’une technique servant aux studios à faire des économies, c’est oublier des chef d’œuvres comme Chasseurs de Dragon, Azur et Asmar, The Prodigies… Ou encore la séquence animée d’Harry Potter et les Reliques de la Mort !

Quelle que soit la technique utilisée, le cinéma d’animation et l’univers de l’animation au sens large sont avant tout là pour nous faire rêver. Qu’il utilise un pinceau sur un bout de pellicule ou la pointe de son stylet, le créateur se sert des outils qui lui correspondent pour nous faire entrer dans son univers.

C’est dans cette ligne que les studios VoxWave souhaitent s’inscrire. Si nous ne produisons pas (encore ?) de longs métrages d’animation, il ne faut pas oublier que les productions d’ALYS sont tout aussi visuelles que sonores !
Dans ses clips, sur scène, la jeunes chanteuse à la tresse bleue est la clé vers l’imaginaire des artistes qui en ont fait leur muse. Leur égérie virtuelle !

Aujourd’hui nous souhaitons donc rendre hommage aux animateurs qui donnent une vie et un support aux aventures d’ALYS, qui portent au mieux l’émotion que les compositeurs et paroliers souhaitent vous transmettre à vous, notre public. Car ils font un travail formidable !

Et vous, avez-vous un film d’animation, un clip, une séquence animée (français ou non) à partager avec nous ?

Journée française de l’animation : rétrospective !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s